CONCLUSION – CONCLUSIÓN

CONCLUSION En tentant de résumer les conclusions les plus importantes de cette étude, j’ai dû me résoudre à faire des choix. Mettre en avant, certaines idées, impliquait, qu’il fallait reléguer les autres à un deuxième plan, alors que je considère qu’elles ont toutes la même importance. La nature et les causes de la valeur économique… Okumaya devam et CONCLUSION – CONCLUSIÓN

La finalité : action avantageuse. L’économie : science des moyens. – El fin: acción beneficiosa. La economía ciencia de medios

La finalité : action avantageuse. L’économie : science des moyens.  Par leurs opérations, par leurs actions, les individus atteignent leur objectif, ils créent des relations entre eux, ils s’améliorent. Grâce à ses actes, l’homme devient meilleur, il s’humanise davantage. Et ce perfectionnement, l ‘homme ne le doit pas à ses possessions mais à ces actes. Les… Okumaya devam et La finalité : action avantageuse. L’économie : science des moyens. – El fin: acción beneficiosa. La economía ciencia de medios

Critère du consommateur : obtenir le bénéfice maximal en terme de valeur économique. – Criterio del consumidor: obtener el máximo beneficio en términos de valor económico

Critère du consommateur : obtenir le bénéfice maximal en terme de valeur économique. La recherche de bénéfices, c’est à dire de la plus grande différence possible entre ce qui se crée et ce qui se détruit, est une tendance innée de l’homme qui génère une activité continue. Un acte a de la valeur, économiquement parlant, s’il… Okumaya devam et Critère du consommateur : obtenir le bénéfice maximal en terme de valeur économique. – Criterio del consumidor: obtener el máximo beneficio en términos de valor económico

Le travail à venir régit la consommation présente. – El trabajo futuro ordena el consumo presente.

Le travail à venir régit la consommation présente. Tout acte économique est tourné vers le futur. Les actes économiques de base : consommer et produire (travailler) sont tournés vers le futur et sont interdépendants : la production d’aujourd’hui est tournée vers celle de demain et la consommation de demain vers la production d’après-demain. L’activité économique est une… Okumaya devam et Le travail à venir régit la consommation présente. – El trabajo futuro ordena el consumo presente.

L’importance du capital humain. La consommation : un investissement en capital humain. – Importancia del capital humano. El consumo como inversión en capital humano

L’importance du capital humain. La consommation : un investissement en capital humain. « Le capital le plus précieux est celui qui a été investi dans l’être humain »41 La consommation peut être considérée comme un investissement en  capital humain. Pour distinguer les causes matérielles, instrumentales et efficiente, et,à la fois, les rendre complémentaires, il faut considérer l’homme comme… Okumaya devam et L’importance du capital humain. La consommation : un investissement en capital humain. – Importancia del capital humano. El consumo como inversión en capital humano

La consommation : un input indispensable. Consommation productive et improductive. – El consumo como input imprescindible. Consumo productivo e im­productivo

La consommation : un input indispensable. Consommation productive et improductive. En considérant que la consommation n’est pas une finalité mais un moyen de l’activité future, nous ne diminuons pas son importance, au contraire, nous lui rendons la place qui lui correspond et par conséquent nous rétablissons sa valeur, son sens.  Nous pouvons distinguer la consommation productive… Okumaya devam et La consommation : un input indispensable. Consommation productive et improductive. – El consumo como input imprescindible. Consumo productivo e im­productivo

Le travail : une nécessité – El trabajo como necesidad

Le travail : une nécessité Dans une évaluation des objectifs, il faut prendre en compte R et C. Dans une fabrique de chaussures, R représente les chaussures et C représente ce qui arrive aux fabricants de chaussures lors de leur travail. Si l’ensemble des variables s’est détérioré, C est négatif. Si elle s’est améliorée, C est… Okumaya devam et Le travail : une nécessité – El trabajo como necesidad

Littéralement : la consommation équivaut à destruction de la valeur, le travail à sa création. – Literalmente considerado, el consumo es destrucción de valor; el trabajo, creación

Littéralement : la consommation équivaut à destruction de la valeur, le travail à sa création.   Toute personne, qu’elle soit propriétaire terrien, travailleur, chef d’entreprise ou consommateur, quand elle agit économiquement, ne cherche qu’à augmenter sa richesse, sa capacité de production, sa valeur économique. Pour le propriétaire terrien, pour le travailleur et pour le chef d’entreprise,… Okumaya devam et Littéralement : la consommation équivaut à destruction de la valeur, le travail à sa création. – Literalmente considerado, el consumo es destrucción de valor; el trabajo, creación

La consommation, un bien intermédiaire. – El consumo, bien intermedio

La consommation, un bien intermédiaire.  « L’homme a de multiples besoins… La satisfaction, même complète, d’une seule nécessité ne peut suffire à remplir notre vie et à assurer notre bien-être. .. Une certaine harmonie dans la satisfaction de nos besoins est fondamentale… Tous les biens dont dispose un individu, en tant qu’agent économique, sont conditionnés par… Okumaya devam et La consommation, un bien intermédiaire. – El consumo, bien intermedio

Considérations hédonistes sur l’objectif de la production. – La consideración hedonista del fin de la producción

Considérations hédonistes sur l’objectif de la production. « La capacité de plaisir des êtres humains est très faible en comparaison avec leur capacité active : une compensation entre les deux est impossible et compromet le futur, car ressentir du plaisir au futur est un contresens. »4             L’insistance sur les causes originaires de la valeur, en particulier de… Okumaya devam et Considérations hédonistes sur l’objectif de la production. – La consideración hedonista del fin de la producción